Comment bien se positionner par rapport au pic (point de déferlement)?


Savoir se positionner correctement dans l'eau est une étape essentielle de l'apprentissage du surf et bien trop souvent mal enseignée par les professeurs. Une des raisons à cela, c'est qu'un bon positionnement au pic est la clé d'une session réussie. Les surfeurs que vous admirez et que vous voyez prendre vague sur vague sont avant tout des experts du positionnement dans l'eau.

Savoir se positionner dans l'eau dépend avant tout et quel que soit notre niveau, de notre capacité d'observation :

1° capacité d'observation des vagues et du fonctionnement du spot depuis la plage.
Avant de vous mettre à l'eau, regardez les vagues et essayez de repérer où se trouve le pic (point de déferlement). Regardez comment la vague ouvre : la manière dont elle va dérouler à droite et à gauche du pic. Sur certains spots, les vagues ne déroulent que d'un côté ou beaucoup mieux à droite qu'à gauche, et vice-versa.
En revanche, sur un beach break, il se peut que 300 mètres plus loin, un autre pic déroule différemment. Notamment quand on commence à surfer, il est très important de savoir aller surfer sur une vague où l'on sera à l'aise.
En règle général, les "regular" (pied gauche en avant sur la planche) sont plus à l'aise sur les droites (vagues qui déroulent de droite à gauche quand on les observe depuis la plage) et les "goofy" (pied droit en avnat sur la planche), plus à l'aise sur les gauches (vagues qui déroulent de gauche à droite quand on les regarde depuis la plage). En fait, quand on débute en surf, on sera plus à l'aise face à la vague que dos à la vague.

2° capacité d'observation des vagues dans l'eau.
Les surfeurs qui passent leur temps à regarder la plage et leurs éventuels fans sont de mauvais surfeurs. Pour bien choisir sa vague et bien se positionner pour le take-off, il est indispensable de bien lire les vagues en regardant loin vers l'horizon pour déterminer quand une série arrive, si elle va se décaler, si l'on est bien placé ou dans quelle direction ramer pour bien se positionner par rapport à la vague. Là aussi, il vous faudra prendre le temps de décrypter le fonctionnement du spot, aussi bien depuis la plage que de l'eau.

3° capacité d'observation des autres surfeurs
C'est le BA-BA du débutant et la méthode la plus simple pour apprendre à bien se positionner au pic d'un spot. Effectivement, notre terrain de jeu étant partagé, il est très facile de regarder les autres surfeurs à l'oeuvre et de déterminer comment ils se positionnent sur un spot pour shooter un maximum de vagues. ET ce qui est valable pour les meilleurs surfeurs l'est également pour les débutants doués : Si on n'ose pas encore s'aventurer au pic où les vagues sont les plus grosses et la concurrence la plus féroce au take-off, il est possible d'aller se positionner à l'inside pour catcher les vagues dans la 2e partie de leur déferlement... à condition qu'il n'y ait pas déjà un surfeur dessus (lire et connaître impérativement les règles de priorité dans l'eau). Et c'est également valable pour les vagues du bord, elles seront certainement plus faciles à prendre et plus régulière à un endroit précis de la plage, alors ouvrez l'oeil et copiez le comportement de ceux qui sont meilleurs que vous.

Remarque : Au risque de me répéter, je préfère être bien compris : N'allez pas vous coller à un endroit où vous n'avez pas le niveau et où vous ne feriez que gêner les autres surfeurs.
Quand on débute : les mousses puis les vagues du bord
Quand on se lève facilement : l'inside en faisant attention à ne pas gêner les surfeurs qui prennent la vague de bout en bout. Mais rassurez-vous la plupart des surfeurs quittent la vague avant de trop se rapprocher du bord afin de ne pas avoir à trop ramer au retour. profitez-en pour faire vos armes.
Quand on réussit presque tous ses take-off : Au pic (où quand il n'y a pas grand monde à l'eau)

L'astuce du pro pour être bien positionné au pic d'un spot :
Les pros utilisent des repères sur la terre ferme afin de s'assurer qu'ils sont bien positionnés par rapport au déferlement des vagues. L'idéal est de prendre 2 points derrière la plage à des distances différentes afin de définir quel est le bon alignement correspondant à la bonne position.

Un petit croquis pour expliquer comment prendre des repères fixes sur la plage afin d'être bien situé par rapport au point de déferlement et prendre un maximum de vagues :

Sur cette image les 2 traits verticaux sur la dune sont potentiellement des piquets dont vous aurez remarqué que l'alignement correspond avec le pic du spot. Sur l'image, ils sont décalés, le plus proche étant à gauche du plus lointain, ce qui signifie que pour les réaligner vous devrez ramer vers la gauche. C'est le meilleur moyen d'être toujours bien positionné pour son take-off!

10 commentaires:

Anonyme a dit…

De très bons conseils à prendre en note, car, effectivement, le meilleur moyen pour progresser est de savoir où se placer, étant donner qu'une bonne position vous donnera plusieurs possibilités de manoeuvres. Je tiens juste à rajouter qu'il existe une règle de 10. Cette règle consiste à étudier les séries depuis la plage. Pour un mètre de vague, étudiez 10 minutes, (éventuellement en vous préparant, échauffant etc...) pour deux mètres, 20 minutes et ainsi de suite. Bien sûr, prévoyer du temps pour vous échauffer, et appliquer cette règle pour ne pas foncer directement dans l'eau sans aucune préparation physique ou mentale, ce qui pourrait entrainer des suites non désirables.
En bref, appliquez les conseils donnés! :)
Happy surfing! LC_SF

Anonyme a dit…

*PrévoyeZ ;)
LC_SF

Anonyme a dit…

LC_SF, donc moi (par pur exemple)qui ai commencé le surf l'été dernier, donc depuis bientôt un an, et qui pratique régulièrement, mon problème est que je n'arrive pas à prendre de vagues ouvertes. C'est-à-dire que je réussis parfaitement mon take-off, mais je ne peux pas souvent enchaîner le bottom turn car la vague a déjà déferlé: je suis donc obligé de m'arrêter là. J'en déduis qu'il faut que j'aille plus loins, mais pour y aller d'une manière moins éprouvante, je dois faire un canard. Je ne métrise pas tès bien les CANARDS. De ce fait, j'aimerais aussi savoir comment être sûr d'avoir de bonnes conditions par rapport au vent. Je m'explique: Je sais que le coef joue tout de même un bon rôle, mais mis à part les vents dit "on-shore" et "off-shore", je n'ai pas vraiment d'autres repères. En résumé, j'aimerais avoir des conseils pour:
-réussir à faire des canards sans abîmer ma planche.
-Les repères par rapport au vent.
Merci d'avance et aussi merci pour les conseils donnés plus haut.
P.S: Je surfe une "évolutive" Shortboard, type EasyRider 6"2.

Anonyme a dit…

Bien, je viens de lire ton commentaire (soit dit en passant, très pertinant car beaucoup de personnes rencontrent le même problème), et je ne peux m'empêcher de te conseiller le livre "Les clefs du surf" par Kelly Slater (entre autre). Les conseils donnés dans ce livre sont plus nombreux que les conseils donnés en école de surf, mais aussi, pour ceux déjà donnés, beaucoup plus détaillés. Bien évidemment, je te conseille aussi de prendre des cours particuliers si tu peux te le permettre, et pour ce qui ai du canard et du vent, voici ce que j'ai à te dire là-dessus:
Pour faire un canard, repère bien l'endroit d'impact avec le creu de la vague ou la mousse, et rame très vite pour prendre de la vitesse et donc, plonger au plus profond. Une fois arrivés à 1 mètre de la mousse, appuis très fort et sans hésitation sur les tails (avant évidemment) de ta planche. Tu peux t'aider de ton genou, mais cela peut endommager ta planche, je te conseille donc de pousser avec ton pied vers le milieu avant de ta planche. Une fois sous l'eau et après les turbulences passées, tu pousses avec ton pied sur l'arrière de la planche (souvent au niveau du grip, si tu en as un. Sinon je te conseille fortement les Gorilla, qui vont énormément t'aider à te positionner sur ta planche, tout en t'évitant de glisser).
Pour ce qui est du vent, je n'ai pas grand chose à dire la dessus, mais c'est en pratiquant qu'on s'améliore. Avant chaque session, je vais faire un tour sur SurfReport pour voir à quoi je peux m'attendre. En fonction du vent, je sais quel type de vagues je vais avoir. Mais il est pour moi difficile de te dire comment te repérer, car énormément de diagnostiques sont pris en compte. Tout dépend du spot sur lequel tu surfe!
Voilà), en espérant t'avoir aidé, LC_SF!

Anonyme a dit…

* ce qui est. LC_SF

Anonyme a dit…

Et bien merci beaucoup^! :D Je prends note! (Oui j'ai mal à la tête je n'écris donc pas beaucoup).

TOM a dit…

Hello et désolé de ma réponse tardive mais j'étais parti surfer cet été dans une destination lointaine où je n'avais pas Internet.

Et Merci de vos contributions! Pour le canard, j'ai fait un article dédié comment réussir son canard

Maintenant je pense que vous mélangez 2 choses : les vagues qui ouvrent et le canard dont le seul commun dénominateur est que souvent il faut faire le canard pour aller chercher des vagues qui ouvrent, sauf sur un reef-break où il est possible de contourner la zone de déferlement.

Pour ce qui est du vent, s'il est nécessaire à la formation de la houle, c'est généralement le pire ennemi des bonnes vagues, sauf pour un faible vent off-shore.

Pour répondre à ta question, je suis d'accord avec anonyme, il y a de multiples paramètres qui entrent en jeu, dont le plus important est le choix du spot, sans oublier la météo du jour, quand ça n'ouvre pas, ça n'ouvre pas.

Petite question : quand tu dis que tu réussis tous tes take-off (ou presque), tu parles bien de vagues prises au pic ou tout au moins qui n'ont pas encore déferlées? ... parce qu'il y a une différence entre un take-off de mousse et un take-off au pic ou encore sur une vague qui creuse ;)

Anonyme a dit…

bonjour
je surf depuis 6 ans et j'ai l'impression de régresser je ne sais pas ce qui se passe

TOM a dit…

@anonyme qui régresse :
Il y a des phases comme ça dans la pratique du surf comme dans d'autres disciplines...

Très souvent la sensation vient d'un "effet de palier" qui donne l'impression que notre niveau stagne et qu'on ne progresse plus Mais il suffit de ne pas lâcher l'affaire et de continuer à s'appliquer à surfer pour inverser la tendance.

Tôt ou tard, tu vas réaliser que tu continues à progresser et à améliorer ton surf.

Si d'aventures les symptômes persistent, je pense que prendre quelques conseils auprès de meilleurs surfeurs (pas forcément des profs) peut t'aider à passer une étape dans ta technique de surf. N'hésites pas à poser des questions sur les points qui te posent problème.

Moi je sais que j'ai déjà eu cette sensation, notamment en backside (dos à la vague). Mais généralement ce n'est qu'une question d'entrainement.

À quellle fréquence surfes-tu? Toute l'année? de mai à octobre? juste en été?

TOM a dit…

En revanche, il n'est pas rare d'éprouver l'impression de régresser en début de saison lors des premières mises à l'eau. Mais ce n'est généralement qu'une question d'entrainement ou de forme physique.

Quels sont les manoeuvres qui te posent problème?

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...