Comment bien waxer sa planche?

La wax, c'est une paraffine qui pourrait être comparée à la cire des bougies. Ses propriéts physiques sont néanmoins assez différentes et étudiées pour vous permettre de l'étaler sur la planche assez facilement et qu'elle vous procure de l'accroche pour vos pieds, afin de ne pas glisser de votre planche. Car si vous n'avez pas encore étudié de près un surf, la surface du dessus et la surface du dessous sont totalement identiques, alors on imagine aisément que si on ne fait rien de spécial, on va glisser sur sa planche, comme elle glisse sur l'eau et se taper une belle gamelle (un wipe-out)

Il faut donc savoir qu'il existe plusieurs types de wax, certaines appelées "base" servent à créer la première couche, ou couche de base. Les autres wax servant à créer le grip nécessaire pour surfer. Pourtant là encore, il existe différents types de wax, conçu en fonction de la température de l'eau et de l'air. Des wax plus molles pour l'eau froide et plus dure et résistante à la chaleur pour les eaux chaudes et tropicales.

À priori, rien de très complexe pour waxer sa planche, mais quand on se sait pas faire, on ne sait pas faire, aussi je vous donne ici quelques conseils de base, valable pour la base et pour les raccords avant session :
1° La règle d'or, c'est de croiser les couches ou de procéder par cercle. Ainsi l'adhérence sera grandement améliorée.
2° Il faut mettre de la wax partout où l'on doit poser les pieds ou les mains. Ainsi s'il est inutile de waxer la pointe d'un short board où l'on ne mettra jamais ni l'un ni l'autre, sur un longboard, on peu waxer l'intégralité de la surface, comme l'on est amener à se déplacer sur toute sa longueur en fonction des figures que l'on veut exécuter ou du type de vagues.
3° Attention à ne pas trop waxer les rails car si vous surfez en maillot et que vous êtes du type poilu, la sensation d'épilation est assez désagréable.
4° Une fois par an, après la saison, dé-waxer entièrement votre planche afin de vérifier s'il n'y a pas trop de dégâts (enfoncements ayant provoqué des micro-fissures dans l'epoxy susceptibles de laisser l'eau s'infiltrer) sous cette couche de paraffine et pour recommencer la saison avec un nouveau waxage.

Remarque : Allergie à la Wax (irritations)
Les surfeurs en font tous un jour ou l'autre l'expérience, la wax peut souvent provoquer des irritations douloureuses lors des premières sessions de la saison (ou de pratique du surf) quand on s'essaye au surf sans combinaison. On n'y coupe que très rarement. La bonne nouvelle c'est que cette irritation désagréable est totalement bégnine et que notre peau s'habitue assez vite à la paraffine. Autrement dit, au bout de quelques jours, il n'y a plus aucun inconfort. Le petit conseil, c'est si on est très sensible, d'utiliser un lycra (tee-shirt special) ou d'éviter de trop accentuer les frottements, notamment au niveau des tétons... et je parle en connaisseur. Après plus de 20 ans de pratique, ça brule toujours les premiers jours.


ANECDOTE : la marque de wax la plus connue et qui fut également l'une des premières commercialisées mondialement est la très fameuse "Sex Wax" dont le slogan "The best for your stick" peut être interprété de plusieurs manières :)

3 commentaires:

Anonyme a dit…

je trouves ton explication très enrichissante mais saurais tu comment fabriquer de le sex wax?

Anonyme a dit…

moi osi je voudré savoir sa!!!

TOM a dit…

Compte-tenu du faible prix du pain de wax, je te conseille vraiment d'utiliser l'originale sex wax : tu perdras moins de temps et ça pourrait même te couter moins cher ;)

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...