Comment choisir le bon spot et les bonnes vagues en fonction de son niveau?

Pour bien démarrer le surf et ne pas se décourager inutilement, il est primordial de choisir un spot et des vagues adaptés à son niveau.

Par exemple : Inutile d'aller à Guéthary quand on ne sait pas surfer, les vagues sont très grosses, il faut ramer loin pour y accéder, elles sont très puissantes et les surfeurs sur place ont tous un bon niveau et ne seront pas ravis de voir débarquer un moï (surfeur débutant)
Un débutant va se fatiguer très vite pour ramer, s'il n'est pas au pic, il ne prendra aucune vague et les courants risquent de lui donner un maximum de fil à retordre s'il se fait capturer à l'inside.

Autrement dit, choisissez le spot où vous allez apprendre en fonction de votre niveau et de votre condition physique.

POUR UN DÉBUTANT :
Le spot idéal pour un débutant est un beach break (un spot où le fond de l'eau est composé de sable) et où il pourra apprendre sur des mousses (vagues ayant déjà éclaté). Il conviendra cependant de faire attention à ne pas se mettre à l'eau un jour où le courant est trop violent, où des baïnes sont signalées ou lorsque les vagues se brisent trop près du bord (shore break). Néanmoins à marée mi haute ou mi-basse, ce type de spot offrira les meilleures conditions pour commencer son apprentissage du surf.

POUR UN SURFEUR AYANT DÉJÀ ACQUIS LES PREMIÈRES BASES :
Le premier apprentissage intégré, le spot idéal sera paradoxalement un reef break (vague de rocher) car ces vagues ont la spécificité d'être beaucoup plus régulières, tant en terme de fréquence qu'en terme de positionnement du pic. Le pic est généré par une condition particulière de la topographie sous-marine et du courant, ainsi le pic casse quasiment toujours au même endroit à quelques mètres d'écart. Généralement ces vagues ouvrent également mieux que les vagues de sable : elles déroulent plus tranquillement et présente généralement des épaules propices à l'apprentissage. Ces vagues sont généralement plus creuses, mieux ordonnées donc plus puissantes à taille égale qu'avec une vague de sable. Aussi s'il serait inconscient de s'aventurer sur un reef break un jour où les vagues sont grosses, c'est le spot idéal pour parfaire son apprentissage quand les vagues sont comprises entre 40 et 80cm.

Remarque : Le danger du reef break, c'est son fond. Certains fonds sont composés de rochers, parfois hérissés de moules très coupantes et hors de la côte atlantique, le corail peut être un cruel ennemi du surfeur. Néanmoins, s'il y a lieu d'être vigilant et de prendre en compte le coefficient de la marée et son niveau, surfer sur un reef break n'est pas forcément dangereux à condition de :
- ne pas se mettre à l'eau si les vagues sont trop grosses par rapport à son niveau
- si la profondeur au pic dépasse le mètre d'eau
- si l'on porte une combinaison
- si l'on fait bien attention à faire l'étoile de mer en cas de chute, c'est à dire à tomber à plat et non pas les pieds ou la tête en avant.

SURFEUR UN PEU PLUS EXPÉRIMENTÉS :
À vous de juger en fonction de votre niveau et des possibilités offertes pare la région où vous vous trouvez. Les reef break sont assez rares en France, notamment dans le sud-ouest, mais il y a différents types de shore break. Par exemple, la vague des Landes est souvent très creuses et très rapides (elle ferme rapidement), la rendant ainsi beaucoup plus adaptée à des surfeurs ayant déjà acquis un bon niveau. Dans le sud-ouest, les plages de Bidart, d'Hendaye ou de la Madrague sont accessibles à des surfeurs moins expérimentés. Des plages similaires existent également sur l'ile de Ré, l'ile d'Oléron et en Vendée. Les plages des Cavaliers et de la Barre encadrées par des digues seront à privilégier pour des surfeurs ayant déjà acquis un "petit niveau" et pas mal de confiance en eux.

Aussi bien certains reef break que certains beach break, notamment dans les Landes peuvent offrir des tubes, mais inutile de vous y attaquer si vous n'avez pas le niveau. Prendre son premier tube, c'est la consécration pour tout surfeur, mais cela demande d'avoir passé de nombreuses heures à l'eau.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...